Jugement aux Assises : Une étape cruciale dans sa reconstruction

Jugement aux Assises : Une étape cruciale dans sa reconstruction

0 Comments

Cette semaine, la Cour d’Assises de Seine Saint-Denis a examiné l’affaire de viol en réunion dénoncée par Louise, qui a été une des premières victimes à faire appel à l’association Coup de Pouce-Protection de l’Enfance pour être assistée tout le long de cette procédure pénale.

Courant 2013, Louise avait été attirée dans une cave, où elle a été agressée par 7 ou 8 jeunes, qu’elle n’a pas pu tous identifier.

Les deux accusés ayant comparu devant la Cour d’Assises ont commencé par nier les faits, puis devant les traces ADN retrouvées par les enquêteurs, ont admis les relations sexuelles tout en prétendant que Louise était consentante.

L’avocat désigné par notre association a pu assister Louise lors de l’instruction, puis lors de cette audience, où la Cour d’Assises de Seine-Saint-Denis a finalement suivi les réquisitions du Parquet en condamnant chacun des accusés à la peine de 10 ans de réclusion criminelle.

Même si personne ne peut se réjouir d’une incarcération, l’association Coup de Pouce-Protection de l’Enfance se réjouit en revanche que les dénonciations constantes et réitérées de la victime aient emporté la conviction du jury, et que sa souffrance et sa position de victime aient été reconnues.

Cette décision sera sans aucun doute une étape cruciale dans la reconstruction que Louise a déjà entamée.

 

Association Coup de Pouce-Protection de l’Enfance

 

 

 

Afin de préserver l’anonymat de la victime son prénom a été modifié.

5

You May Also Like

Leave a Reply

Your email address will not be published.