Jour : 30 mai 2017

A l’occasion de son premier colloque qui s’est tenu le 25 mars 2017, l’association Coup de Pouce – Protection de l’Enfance a formulé la proposition suivante : Instaurer une présomption d’absence de consentement pour les jeunes mineurs victimes de viol ou d’agression sexuelle, et en cas d’inceste quel que soit l’âge de l’enfant. Actuellement, pour qu’un […]Continue reading